MOOC-Tutorat

S5 Emplois étudiants – Tuteurs en emplois étudiants

Changer de semaine

Comparaison de dispositifs de tutorat dans l'enseignement supérieur

Ressources de la semaine 5

DES MODALITÉS VARIÉES

D’un établissement d’enseignement supérieur à l’autre et d’une mention disciplinaire à une autre, sans compter les politiques nationales et locales, le tutorat s’organise et se vit de façon singulière dans chaque contexte.

Facultatif, obligatoire, individuel, en petits groupes, en grands groupes, en accompagnement individualisé, en format cours, thématique, au fil de l’eau, sur rendez-vous, via une permanence, etc. : de nombreuses combinaisons sont possibles. Prendre conscience de cette diversité, des contraintes et avantages de ces modalités, nous permet d’expérimenter et de faire évoluer les pratiques.

Les vidéos suivantes présentent, sans être exhaustives, des expériences de tutorat dans l’enseignement supérieur.

VIDÉOS À VISIONNER

[1min53] France 3 Alpes-Provence-Côte d’Azur, Le tutorat en médecine, une affaire qui marche à Nice, 23/01/2018

[2min02] France 3 Pays de la Loire, Angers : des tuteurs pour épauler les étudiants à la fac, 19/03/2021

[3min47] Faculté de droit de Grenoble, Le Tutorat, 31/08/2021

UN DISPOSITIF DE “PAIRS PLUS EXPÉRIMENTÉS”

Au lieu de définir ce qu’est un tuteur ou une tutrice par la négative (ce n’est pas un prof, ce n’est pas un chargé de cours, ce n’est pas un conseiller, etc.), nous préférons la ou le désigner par ce qui fait sa particularité, sa force, au sein des équipes pédagogiques : elle ou il est un “pair plus expérimenté“.

Tuteurs et tutrices sont avant tout des étudiants et des étudiantes faisant profiter les autres de ce qu’elles et ils ont appris au cours de leurs années à l’université, qu’il s’agisse de savoirs disciplinaires et méthodologiques, développés en cours, ou de savoirs liés à la vie étudiante en général. Leurs réussites comme leurs échecs et comment ils ont été dépassés permettent de relativiser le vécu des tutorés et tutorées, de dédramatiser les sources d’angoisse.

Un autre pair plus expérimenté peut s’engager dans ce dispositif pour améliorer son efficacité : l’enseignant·e-référent·e.

En effet, en tant que salarié·es de l’université, recruté·es dans le cadre d’un dispositif pédagogique, tuteurs et tutrices font partie des équipes pédagogiques, au même titre que les enseignant·es qui peuvent donc partager leur expérience d’enseignement, d’accompagnement et de suivi des étudiant·es avec elles et eux.

Enfin, les étudiants et étudiantes que le tutorat aident peuvent à leur tour devenir des ambassadeurs et ambassadrices du dispositif auprès de leurs camarades, une autre façon de devenir un pair plus expérimenté.

* Seules les ressources de la semaine sont présentes, les activités seront disponibles dans la prochaine session du MOOC .