MOOC-Tutorat

S5 – Orienter les étudiants dans l’offre et les services documentaires

Changer de séquence

La citation des sources

Ressources de la séquence 5

1. PRINCIPES GÉNÉRAUX

 

1.1 Définitions

Citation : Action de citer, de rapporter les mots ou les phrases de quelqu’un ; paroles, passages empruntés à un auteur ou à quelqu’un qui fait autorité.
Source : Dictionnaire Larousse en ligne [Consulté le 2 septembre 2022] – URL:  https://www.larousse.fr/dictionnaires/

Plagiat : action de plagier, de copier l’œuvre de qqn d’autre en la faisant passer pour sienne.
Dictionnaire Larousse en ligne [Consulté le 2 septembre 2022] – URL : https://www.larousse.fr/dictionnaires/

 

1.2 Dans quel cas citer ses sources ?

Tout document doit être cité :

  • qu’il soit publié ou non
  • quel que soit son support : papier, numérique, CD, DVD, web, etc.
  • quel que soit le type de document : livre, article de revue, rapport, image, graphique, tableau, etc.
  • quel que soit le régime de droit qui s’applique : droit d’auteur, Creative Commons, domaine public

Si les faits sont connus de tous et établis, il n’est pas utile de citer.

 

1.3 Pourquoi citer ?

  • Pour ne pas commettre une contrefaçon et éviter ainsi des sanctions disciplinaires pouvant engendrer un avertissement ou entrainer l’exclusion de tout établissement public d’enseignement supérieur et de recherche pour une durée limitée ou définitive.
  • Respecter le droit d’auteur et accorder aux auteurs le crédit qui leur revient et ainsi éviter le plagiat.
  • Donner une crédibilité à votre travail et démontrer une rigueur scientifique (fiabilité de la ressource).
  • Permettre au lecteur d’identifier les sources utilisées et de les consulter.

Afin de lutter contre le plagiat, certaines universités se sont dotées de logiciels anti-plagiat dont le plus connu est Compilatio. Ces logiciels permettent de repérer des similitudes entre un travail universitaire et un corpus de textes issu de sa base de données et de sources accessibles gratuitement sur le web. Ils permettent de repérer des copier-coller mais également des reformulations maladroites.

 

1.4 Bonnes pratiques pour éviter le plagiat

  • Notez systématiquement les sources que vous utilisez au cours de votre travail.
  • Le travail académique doit être essentiellement composé de son analyse personnelle et ne doit en aucun cas être un collage de citations et de paraphrases.
  • Adopter une grande rigueur pour distinguer vos propos et ceux d’autrui. On doit pouvoir distinguer les idées d’un auteur de vos propres réflexions.
  • Vérifier que vos sources soient pertinentes, fiables et variées.
  • Démarrer votre bibliographie dès le début de votre travail.

 

1.5 Normes et styles bibliographiques

La norme internationale ISO 690 rassemble les recommandations générales pour référencer les sources. Elle est traduite en français par la norme AFNOR NF Z 44-005. Dans les milieux universitaires, on utilise beaucoup les « styles » (recommandations) MLA, ALA, Chicago, Vancouver qui sont devenus des standards (normes de fait, règles d’usage). Il existe de nombreux styles.

Les styles définissent la façon dont les éléments d’une citation et d’une bibliographie (titre, auteur, date de publication, etc.) doivent être organisés et formatés dans son travail. Il convient de s’y conformer pour garantir la cohérence d’ensemble. Référez-vous à votre enseignant pour connaître le style adopté dans votre institution/discipline.

Selon la discipline, certains styles seront plus recommandés que d’autres. Des exemples figurent dans la partie “2.Méthodologie pour bien citer ses sources”.

 

1.6 La bibliographie

La bibliographie regroupe toutes les sources utilisées pour rédiger votre exposé, dossier, rapport, mémoire etc., qu’il s’agisse de documents consultés et cités ou non. Chaque document sera mentionné par sa propre référence bibliographique. Il arrive, au niveau licence ou en deçà, que l’enseignant vous demande de n’indiquer que les sources que vous avez citées dans votre texte et pas forcément celles consultées. On parle alors, non pas de bibliographie, mais de listes de références ou de sources documentaires.

La rédaction d’une bibliographie suit des règles précises qui garantissent sa cohérence :

  • les sources doivent être présentées selon le « style » bibliographique préconisé comme indiqué plus haut;
  • les sources sont classées le plus souvent par ordre alphabétique selon les noms d’auteur et par ordre chronologique pour un auteur donné. Elles peuvent aussi être classées par ordre d’apparition dans le corps de texte, par thématique ou par type de document.

Il est recommandé d’utiliser un logiciel de gestion de références bibliographiques pour faciliter la réalisation de la bibliographie. Parmi les différents logiciels présents sur le marché (Endnote, Mendeley, Refworks, Zotero), Zotero présente l’avantage d’être libre et gratuit. Les principales fonctionnalités de ces logiciels sont :

  • la collecte et le stockage des références;
  • l’insertion des références dans votre travail/mémoire, à l’aide d’un logiciel de traitement de texte;
  • l’édition d’une bibliographie en respectant un style bibliographique choisi.

 

2. MÉTHODOLOGIE POUR BIEN CITER SES SOURCES

Pour citer, il convient de prêter attention aux trois éléments suivants :

Dans le texte

  1. Je cite mot à mot (citation directe) ou je paraphrase (citation indirecte)
  2. J’indique la source grâce à un appel de citation. Selon le style bibliographique utilisé, il s’agira d’un numéro ou de la mention du nom de l’auteur. Il est parfois doublé d’une note de bas de page dans laquelle figure une référence sommaire à l’ouvrage.


Dans ma bibliographie

  1. J’indique dans tous les cas la référence bibliographique complète du document cité. J’ajouterai aussi les autres documents consultés. En fonction du style    bibliographique, la méthode d’appel de citation sera différente.

Il existe quatre méthodes d’appel de citation : méthode auteur-date, méthode auteur-page, méthode numérotée, méthode classique. Ce module aborde la méthode auteur-date, la méthode méthode classique et la méthode numérotée.

  • Méthode Auteur-Date

L’appel de citation se fait dans le corps de texte de manière abrégée. On indique entre parenthèses l’auteur de la source citée et l’année et éventuellement la page à laquelle on se réfère. Les styles APA, MLA et Chicago utilisent cette méthode. La bibliographie se situe à la fin du document et ordonne les références par ordre alphabétique d’auteur.

Exemple (Source : Tutoriel Infosphère des bibliothèques de l’Université du Québec à Montréal sous licence CC BY-NC 3.0)

Suite à l’accident ferroviaire de Lac-Mégantic, on questionne l’actualité des normes de transport du pétrole brut « le transport du pétrole extrait des sables bitumineux étant plus risqué que celui du pétrole conventionnel » (Puskas, 2013, p.4).

… … … … … …
Bibliographie

Puskas, G. A. (2013). Halte au pétrole sale. Relations. (768), 4-5.

 

  • Méthode classique avec des notes de bas de page

On indique la référence dans le corps de texte en note de bas de page, grâce à un appel de bas de page. Les styles MLA et Chicago utilisent cette méthode. Les références aux travaux cités sont présentés en base de page au fur et à mesure de leur apparition. La bibliographie se situe à la fin du document et ordonne les références par ordre alphabétique d’auteur.

Exemple (Source : Tutoriel Infosphère des bibliothèques de l’Université du Québec à Montréal sous licence CC BY-NC 3.0)

Suite à l’accident ferroviaire de Lac-Mégantic, on questionne l’actualité des normes de transport du pétrole brut « le transport du pétrole extrait des sables bitumineux étant plus risqué que celui du pétrole conventionnel » 1.

___________________________

1 Geneviève Aude Puskas, « Halte au pétrole sale ». Relations, no 768 (2013) : 4. 

… … … … … …
Bibliographie
Puskas, Geneviève Aude. « Halte au pétrole sale ». Relations, no 768 (2013) : 4-5.

  • Méthode numérotée : classement des références selon leur ordre de citation dans le texte

Le numéro placé à la fin de la citation ou paraphrase, souvent placé entre parenthèses ou crochet, n’apparaît pas dans une note de bas de page, mais renvoie directement à la bibliographie. Toutes les références de la bibliographie sont donc numérotées. Le style Vancouver utilise aussi cette méthode. Les références de la bibliographie sont ordonnées par ordre numérique de leur apparition dans le texte.

Exemple (Source : Tutoriel Infosphère des bibliothèques de l’Université du Québec à Montréal sous licence CC BY-NC 3.0)

Suite à l’accident ferroviaire de Lac-Mégantic, on questionne l’actualité des normes de transport du pétrole brut « le transport du pétrole extrait des sables bitumineux étant plus risqué que celui du pétrole conventionnel » [1].

 

Bibliographie
[1] Puskas, G. A. (2013). Halte au pétrole sale. Relations. (768), 4-5.

 

Nota Bene :

Il existe des logiciels de gestion des références qui permettent de gérer des données bibliographiques et des documents de recherche. Par exemple, Zotero est un logiciel libre et gratuit de gestion de références. Les bibliothèques universitaires proposent généralement des formations sur la citation des sources et l’élaboration d’une bibliographie mais aussi sur le paramétrage et l’utilisation de logiciels de gestion des références.

* Seules les ressources de la séquence sont présentes, les activités seront disponibles dans la prochaine session du MOOC .